Bien définir le projet « climatisation informatique » !

Les points critiques d’efficacité et l’enjeu énergétique au coeur du choix technique.

data-center-ibm

DataCenter IBM France :  1.700 kW froid + Free cooling

data-center-ibm-2

Climatiseurs informatiques de 174 kW froid unitaire

Google Data Center … Cooling XXL !

Nous concevons et nous installons des salles informatiques de toutes puissances depuis 1992. Nos clients les plus expérimentés savent à quel point une climatisation de salle informatique est différente des systèmes de climatisation classiques. Les enjeux de fiabilité, d’économie d’énergie, d’économie d’entretien et d’exploitation sont presque toujours les conséquences des choix de départ de vos projets.

Le CARACTERE PARTICULIER des salles serveurs ou des salles informatiques est qu’elles dégagent de la chaleur « sèche », dite sensible. Cette émission de chaleur est constante en charge et elle est stable dans le temps.  Quel que soit les conditions climatiques extérieures, la puissance frigorifique à distribuer reste constante. Cette chaleur peut être dissipée de différentes manière selon le type d’équipement informatique exploité par le client. Les locaux aussi peuvent être très différents, par leurs dimensions, par leurs volumes et par leurs matériaux de construction. Ils ne sont pas nécessairement en rapport avec la quantité de chaleur dissipée. La climatisation d’une salle serveur est alors un système au fonctionnement intense, 24/24h en été comme en hiver, de jour comme de nuit.

C’est pourquoi, avant même de faire un « devis », il convient de faire une ETUDE TECHNIQUE qui rassemblera l’ensemble des données et des contraintes de réalisation de votre projet. Cette étape permet de clarifier les attentes du client et de bien cadrer les enjeux pour le client et/ou l’exploitant.

Une fois les dimensionnement connus, la DEFINITION SYSTEME permet de déterminer un mode de distribution de la puissance froid au plus prêt des échauffements des composants. La mise sur PLANS du projet ou la MODELISATION DYNAMIQUE nous permettent aujourd’hui de réaliser des simulations de refroidissement au plus près de la réalité.

L’étape suivante servira a anticiper les ECONOMIES d’ENERGIES potentielles du projet en fonction de la typologie des locaux et des sources de froid gratuites disponibles, selon les saisons ou selon les heures de la journée, il conviendra de réfléchir à la faisabilité d’un FREE COOLING ou d’une technologie de DUAL COOLING.

Les TRAVAUX D’INSTALLATION sont tout aussi important car ils demandent une grande rigueur d’exécution pour garantir le fonctionnement « LONG LIFE » du système. Les techniciens d’expériences en tuyauterie industrielle, en câblage et les frigoristes doivent assurer la fiabilité à long terme du système.

La MISE EN SERVICE sera le moment des derniers réglages et l’étape de validation du fonctionnement définitif pour acter le début de la période de garantie. L’exploitant devra ensuite maintenir son installation en contrôlant la propreté des filtres et la stabilité des performances du système. Dans tout les cas, il faudra impérativement s’assurer de faire contrôler l’installation par un intervenant qualifié et habilité F-GAZ avec une fréquence minimale d’un passage par an, idéalement 1 passage trimestriel pour les installations conséquentes.

Mai 2016 © Stéphane NEUVY  /  Mai 2016 © Systems & Technics France.  www.exatechnic.com

Pour la réalisation de vos projets techniques, confiez à EXATECHNIC l’assistance à la maîtrise d’ouvrage CONCEPTION, vos systèmes de refroidissement et la maîtrise d’oeuvre EXECUTION des travaux.

.